Stacks Image 120648

06 20 11 30 01

Comment détecter et neutraliser les ondes artificielles ?

Stacks Image 39140


Si le tout connecté apporte une meilleure connectivité via différents supports mobiles, il apporte aussi son lot de désagréments liés aux technologies mêmes utilisées pour les faire fonctionner. Wifi, BlueTooth, Linky, 2G, 3G,4G et maintenant 5G, comment se protéger des ondes électromagnétiques dans l’habitat et réduire l’impact de ces ondes sur le corps lorsque l’on se trouve à l’extérieur de chez soi ?
Bonne lecture !



Une question, un renseignement ? Appelez le 06 20 11 30 01

"Le Bôn est la plus ancienne tradition spirituelle du Tibet" - le Dalaï Lama

Comment neutraliser les ondes électromagnétiques dans notre environnement ?


Cet article fait suite à l’article intitulé « neutraliser les ondes nocives naturelles et subtiles »
Il peut paraître inapproprié, à première vue, de parler des ondes artificielles dans un site dédié au Feng Shui mais en y regardant de plus près, si le Feng Shui est un outil du bien-être qui gère les ondes naturelles et subtiles de l’environnement, nous devons bien tenir compte aujourd’hui des technologies artificielles et polluantes proposées à l’homme dans son environnement. Et clairement si l’utilisation des outils du Feng Shui ne suffisent pas à obtenir bien-être et vitalité, ou un bon sommeil, alors c’est qu’il y a peut-être une source de pollution artificielle dans notre environnement, et souvent celle-ci est directement liée à notre usage des technologies connectées mais pas uniquement. Par exemple un cable électrique au niveau de la tête de lit, même à une fréquence de 50Hz va saturer le corps d’ions positifs. Sans parler des cristaux de magnétites (5 millions par gramme de tissu dans notre cerveau) qui vont inverser leur polarité 50 fois par période. Et l’on s’étonne de voir des troubles de la concentration, des trous de mémoire chez les adultes et chez les enfants !
Depuis les 25 dernières années et grosso modo depuis la généralisation du web, les technologies de télécommunication n’ont cessé d’évoluer vers le sans fil et le tout connecté.
Le filaire d’abord, puis le WiFi, le CPL (courant porteur en ligne) puis le BlueTooth qui utilise à peu près la même gamme de fréquences que le four à micro-ondes, et le WiFi classique à 2,4 GHz (fréquence de résonance de l’eau par excellence). Aujourd’hui on trouve même du haut WiFi à 5GHz ! Les Box internet offre du WiFi communautaire, gratuit, dit « Hot Spot ».
La technologie mobile c’est aussi le téléphone portable ; il y eu d’abord la 2G, appel et SMS, technologie à ondes pulsées (comme le WiFi) puis la 3G qui permit la réception et l’envoi des courriels, technologie plus douce car non pulsée. Puis vint la 4G qui offrit une rapidité de téléchargement et favorisa la lecture de données lourdes telles les vidéos et le partage de données via les réseaux sociaux. Cette technologie utilise des ondes pulsées particulièrement percutantes sur le corps humain et une gamme de fréquences plutôt élevées.
Aujourd’hui la 5G qui voudrait connecter les objets en nous amenant vers l’internet quantique présente des ondes pulsées à des fréquences allant jusqu’à 26GHz ! C’est énorme. En Chine la 5G de Huawei importée en Italie, utilise la fréquence de 60GHz, fréquence de résonance de l’air (de l’oxygène précisément).
Vers où allons-nous ?

Au niveau domestique, de nouveaux compteurs électriques dits « intelligents » sont arrivés, exemple du Linky en France. Ces « smart meter » émettent des fréquences allant de 35KHz à 95KHz se servant de la basse fréquence du réseau électrique en 50Hz comme porteuse. Ainsi, si un compteur intelligent est installé chez vous, chaque fois qu’une stimulation électrique est émise chez vous par un appareil électrique ou chez un voisin utilisant le même transformateur de quartier que vous, alors le concentrateur interroge le réseau complet en émettant une onde de haute fréquence parasitant toute votre installation électrique.
Nous avons pu mesurer les pulsations du Linky dans un appartement de la région parisienne ; toutes les 5s, un pic d’ondes a été observé sur l’appareil de mesure ! Imaginez que vous dormiez dans une pièce et qu’une personne vienne allumer la lumière et aussitôt l’éteindre, et ce, toutes les 5 secondes, que diriez-vous de votre sommeil ? Oui les cycles circadiens (jour/nuit) en seraient fortement perturbés et par là-même la production de mélatonine dans votre glande pinéale.

Oui les ondes artificielles (champ électrique de basse fréquence, champ magnétique de basse fréquence et champ électromagnétique de haute fréquences) ont une influence néfaste sur notre santé. En effet ces ondes ne font pas qu’agir sur l’environnement de l’humain, elles affectent aussi sa physiologie puisque l’organisme humain est une masse d’eau dans laquelle tous les échanges se font par différence de potentiel entre les milieux. La bio-électronique de Louis-Claude Vincent a même permis de déterminer le potentiel bioélectronique du sang et de rendre ses lettres de noblesse à la notion de terrain. La B.E.V. en distingue 4. Plus d’info sur la BEV lire : « La Bioélectronique Vincent » de Roger Castell, éditions Dangles.


Conséquences des ondes artificielles sur la santé :
- fatigue chronique
- migraines
- nausées
- baisse de l’immunité
- douleurs articulaires
- palpitations cardiaques
- troubles de la concentration
- trous de mémoires
- difficultés d’apprentissage (enfants, adolescents)

Et l’on continue d’offrir des tablettes aux enfants pour Noël !?! 

Comment neutraliser les ondes artificielles dans notre environnement ?

Tout d’abord rappelons les trois types de champ nocif :
- basse fréquence : le champ électrique, le champ magnétique
- haute fréquence : le champ électromagnétique.

En basse fréquence la pollution électromagnétique vient essentiellement de l’installation électrique domestique et la plupart des appareils branchés au secteur. Ils émettent un champ électrique si celui-ci n’est pas conduit à la terre, et un champ magnétique. Si l’on peut aisément agir sur le champ électrique par exemple en le conduisant à la terre, il est quasi impossible de supprimer un champ magnétique émis par un appareil en fonctionnement telle la plaque à induction. Parfois un phénomène de boucle de champ se produit lorsque le fil de phase et le neutre sont espacés ; le champ magnétique s’en trouve élargi comme cela arrive parfois avec certains convecteurs électriques. Tout au mieux on peut réduire un champ magnétique en torsadant les deux fils en question.

En règle générale lorsqu’une source de pollution est identifiée, trois réponses sont possibles :
- soit on isole la source en faisant écran (blindage ou matériau isolant) ou on conduit la source à la terre ( champ électrique de basse fréquence),
- soit on éloigne la source ou on s’éloigne de la source,
- soit on coupe la source.

Les appareils à éviter dans la maison :
- le micro-ondes (2,4 GHz, fréquence de résonance de l’eau)
- le téléphone fixe sans fil (2,45GHz) fonctionnant en Bluetooth
- écouteurs sans fils Airpods fonctionnant en BlueTooth (seul l’un des deux reçoit le signal, il le transmet à l’autre écouteur par le chemin le plus court : en traversant le cerveau : masse d’eau)
- les tablettes tenues entre les mains
- les baby-phones, les éloigner de bébé !!

De l’usage raisonné des appareils du quotidien :
- téléphone portable et tablettes (privilégier le mode haut-parleur, et ne pas tenir en main, donc utiliser un support pour tablette par exemple)
- bannir le wifi de tout appareil pouvant l’utiliser (ondes pulsées qui mitraillent littéralement l’utilisateur). Ce conseil est valable pour tous les appareils mobiles (ordi portable, téléphone mobile et tablette) et pour tous les appareils fixes (ordinateurs).

À titre d’exemple la box d’Orange de couleur noire et affichage orange émet des ondes à 10000 micro-Watt/m2 alors que la norme de santé est de 100 et même 10microWatt/m2 pour les personnes électro-hypersensibles.
Anecdote : quelle ne fut pas notre surprise en septembre dernier (2021) de mesurer cette valeur dans le sud de la France pour un monsieur ayant un pacemaker avec une box internet placée directement sous son lit (et même sous lui). Evidemment nous lui avons recommandé de débrancher le wifi, il nous a rétorqué que c’était pratique le sans fil pour la tablette, le téléphone et son iMac situé dans la chambre d’à côté. Nous lui avons alors conseillé de l’éteindre avant de dormir et pour les ordinateurs, de tout câbler en RJ45 (câble ethernet). Il s’agissait d’une rénovation avec aménagement d’espaces intérieurs, donc l’occasion rêvée de tout faire câbler par l’électricien. Parfois il est difficile de se départir de certaines habitudes.

Rappelons à ce propos que ce n’est pas seulement la proximité des ondes qui est nocive, mais également la régularité de l’exposition. Un peu tous les jours peut se révéler aussi dangereux voire plus dangereux, que beaucoup, une fois par semaine. Et d’ailleurs ce n’est pas parce que l’on ne sent rien qu’il ne se passe rien, surtout en matière d’ondes !

Aujourd’hui le wifi s’immisce même dans les véhicules (en plus du Bluetooth) !

- privilégier la 3G car signal non pulsé contrairement à la 2G, la 4G et surtout bannir la 5G !
Evidemment les applis comme telegram, et autres réseaux sociaux, fonctionnent plus aisément en 4G car la vitesse de chargement des données est accrue en 4G. Dans ce cas utilisez un patch spécial sur votre appareil mobile pour neutraliser les effets nocifs des ondes pulsées de la 4G.

- mettre/raccorder la box à la terre, c’est indispensable ! Idem de certains téléviseurs émettant un fort champ électrique (100 V/m à 1m de l’appareil !)
Si vous ne savez pas mesurer la nocivité de vos appareils, n’hésitez pas à nous solliciter pour un diagnostic électromagnétique complet de votre habitation.
Nous pouvons vous citer nombre d’exemples où les gens sont en état de fatigue chronique ou bien le climat du foyer est « électrique » et à cela rien d’étonnant car le téléviseur ou le convecteur émettant même éteint dès lors qu’ils sont laissés sous tension, l’ai va se charger d’ions positifs particulièrement nocifs pour l’organisme. Rappelons que la vie se nourrit d’électro-négativité. les ions positifs pullulent dans les bureaux, surtout dans les open-space. Sans parler du brouillard d’ondes wiFi qui auront raison de l’organisme, et par suite, du moral et de la productivité.

Comment corriger définitivement l’influence des ondes nocives sur notre organisme ?

La première réponse à cette question c’est de réaliser un diagnostic électromagnétique complet de l’habitation, nous reviendrons sur ce point dans un autre article. Une fois la cartographie des sources d’ondes artificielles identifiées dans votre habitat (antennes relais à proximité, appareils émetteurs d’ondes, basses et hautes fréquences, mesures de la terre et branchement et présence de la terre dans les prises murales, conseils de neutralisation ou d’atténuation des sources nocives), les solutions sont proposées et sont suivies d’une synergie d’actions complémentaires, sorte de conseils d’hygiène de vie en environnement connecté. Ces conseils seront plus ciblés sur votre habitudes de vie en vue de l’adoption d’une hygiène qui peut être alimentaire en vue de diminuer l’impact des ondes sur le corps, c’est-à-dire augmenter sa résistivité aux ondes artificielles environnantes.

Oui le diagnostic est une étape importante, c’est une cartographie à l’instant T de l’ambiance électromagnétique du foyer, de la pollution environnante familière, mais cela n’est qu’une étape car sans l’adoption d’une hygiène de vie adaptée au monde connecté que l’on nous propose il est quasi impossible de se protéger des effets désastreux des ondes électromagnétiques sitôt que l’on sort de chez soi.
Les conseils d’hygiène de vie (naturopathie, eau de boisson, nutrition et compléments nutritionnels etc.) associés aux gestes barrières vis à vis des ondes permettront à votre organisme de fonctionner normalement même en milieu très pollué par les ondes artificielles (transports, travail, antennes relais etc.). Celles-ci peuvent provenir du voisinage et on ne va pas changer les habitudes des gens, alors autant changer les siennes propres.

En conclusion, nous vous recommandons une adaptation à votre environnement. C’est d’ailleurs en cohérence avec ce que prône le Feng Shui.

Que le lecteur se rassure, ce genre de pollution sera bientôt éradiquée et remplacée par de nouvelles technologies bien plus propres et respectueuses de l’environnement et de l’humain. L’être humain sera alors considéré dans sa globalité énergétique, vibratoire, et non plus comme c’est le cas aujourd’hui, dans sa dimension physique et matérielle. L’avenir dira…

Cet article fait partie de la série d'articles dédiés aux ondes nocives dans l’environnement privé ou professionnel. Vous remerciant de votre lecture.

BFS


Retour aux actualités et témoignages




Vous souhaitez mettre à votre profit tout le potentiel du Feng Shui ? N’hésitez pas à nous contacter par mail ou au 06 20 11 30 01

Page Mise A Jour le : 27/04/2022
Stacks Image 120652

Feng Shui Tibétain

L’école Originelle

06 20 11 30 01